Galerie                 

gravures                      
sculptures                      
livres                      
collages                      
peintures                      
installations                      
commandes                      
 

Diaporama                 
collages                      
 


parcours      expositions      galerie      actualité      accueil     @     liens  







De l’accumulation des états de l’estampes, le papier se déchire, l’image se perd, le geste se dévoile:la griffure de la pointe sèche est visible pour elle-même. Une autre dimension de la gravure est perceptible. Dans l’éclatement des apparences, de nouveaux liens se tissent, tels des fils en réseaux entre ordre et chaos. La matière végétale est en perpétuelle renaissance et destruction, entre mémoire et oubli.